Feel it !




Paroles et musique de Dan Speerschneider
un album pour célébrer la vie ;-)

samedi 8 octobre 2016

La Perspective Non Duelle
ou
 Le Point de Vue sans Point de Vue


Du point de vue de la Conscience identifiée à une entité personnelle, il semble que je vive dans le monde, séparé des objets et des autres.

Du point de vue Réél, de ce que Je suis vraiment, de la Conscience consciente d'être Conscience, le monde vit en moi,  en tant qu'une expression de moi-même.

Du point de vue de la personne, je vis dans le corps.

Du point de vue du sujet unique "Je", Présence sans forme, le corps vis en moi.

Du point de vue du moi séparé, de la pensée dualisante, il semble qu'il y ait un intérieur et un extérieur. 

Du point de vue de la Conscience atemporelle, les idées d'intérieur et d'extérieur naissent et meurent en moi le Non-Né.

Du point de vue des pensées, qui identifient "je" à un corps-mental, je suis né et je vais mourir.

Du point de vue de la Conscience que Je suis vraimentles pensées, le corps et le monde naissent et meurent en Moi qui demeure, Atemporelle Présence, le Non-Né et Non-Mourant.


La couleur apparaît dans un espace sans couleur. L'opacité apparaît dans la transparence. La forme apparaît dans le Sans Forme. Le mouvement apparaît dans l'Immobilité. Le son naît et meurt dans le Silence. Le goût est goûté par la Conscience, l'odeur également. Tout est perçu par la Conscience qui ne peut être perçue.

Toute expérience est la Conscience qui se goûte elle-même en tant que forme, comme l'eau de l'océan se sait être eau au travers de toutes les vagues différentes, et les divers états possibles, en tant que glace, eau ou vapeur.

L'histoire apparait dans un Espace sans histoire. Le savoir apparaît dans le Non Savoir. L'orgueil apparaît dans l'humilité, sans personne de humble. L'apparence de mouvement et de chemin apparaissent dans l'Espace de l'Ici. L'apparence du temps généré par les pensées crues et les comparaisons apparaît et dispâraît dans le non temps de l'Atemporel Maintenant.

Ainsi, lorsque ça pense ou parle, il s'agit juste de s'arrêter une minute pour se reposer dans l'arrière plan 'zoomer en arrière sans efforts) pour réaliser que, ce qui se dit ou se pense est toujours en train d'apparaître à un Espace infini de présence qui Lui ne fait jamais aucun commentaire. C'est étonnant d'ailleurs, comme il est naturellement silencieux, sans désirs et sans peurs.

Puis, de réaliser que Je suis cet Espace et que je n'ai jamais été rien d'autre sauf en imagination. C'est vraiment cela que Je suis et non pas le point de vue exprimé, ni l'entité séparée qui semble l'exprimer mais qui n'est en réalité qu'une pensée récurrente, une simple perception. Je suis toujours en amont des pensées et des perceptions. Je me situe toujours derrière le masque de la personne. Je suis l'Être-Océan et les formes des vagues ne sont qu'une expression temporaire de mon Être.

Lorsqu'il est désormais clair que vous êtes le Sans Forme au sein duquel toutes les perceptions apparaissent et disparaissent, vous réalisez qu'il n'y a jamais dans l'expérience directe de séparation entre cela qui est perçu et cela qui perçoit.

Là, vous basculez dans le Silence de la Présence que les mots, les concepts, les images ne peuvent saisir. Ce n'est pas vraiment une expérience, car pour faire une expérience au sens habituel du terme il faut un sujet qui expérimente et un objet qui est expérimenté. On pourrait appeler cela une non expérience. Ce n'est donc pas une connaissance objective.

Ce que vous êtes vous l'êtes depuis toujours. Je préfère donc utiliser le mot de reconnaissance. La reconnaissance de ce que vous êtes n'a jamais été réellement perdu ou oublié. Il a juste semblé que cela avait été oublié, et c'est cela qu'on appelle l'ignorance. Nous avons juste prétendu n'être pas ce que nous sommes réellement.

Alors pourquoi continuer à faire semblant d'être une chose parmi les choses, un corps mental ?

Pourquoi continuer à faire "comme si" j'étais une entité séparée auteur des pensées et des actes, au contrôle de "sa" vie personnelle, maintenant que nous savons ?


Une chose est de "faire comme si"en société, une autre est de se mentir à soi-même.


Pourquoi ne pas vivre à partir de la Réalité, de la perspective Non Duelle ?


Quand ? Maintenant.        Où ? Ici.

NB : Pour ceux qui sont intéressés par un accompagnement individuel non-duel à Paris ou par Skype ou une séance d'accompagnement psycho-corporelle pour laisser éclore les émotions bloquées, veuillez me contacter au 06 63 76 90 81 ou sur mon mail : adnnn1967@gmail.com

Si vous voulez vous inscrire pour les rencontres non duelles (sur la base d'une participation en conscience) qui ont lieu de façon bi-mensuelle à chez moi dans le 19e à Paris, écrivez-moi un sms sur le numéro ci-dessus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire