Feel it !




Paroles et musique de Dan Speerschneider
un album pour célébrer la vie ;-)

samedi 20 décembre 2014

La désillusion absolue


Alors que le chercheur rêvait de décrocher le gros lot, l'éveil révèle que le moi n'était qu'une notion grammaticale, un effet d'optique, une machination hypnotique, une vulgaire pensée crue.

Alors que le chercheur espérait secrètement un gain, l'éveil signifie une perte : la perte définitive de toute idée d'appropriation et de l'impression d'être un individu séparée. 

Alors que le chercheur se rêvait secrètement élu privilégié, voué à un destin hors normes, la fin du chercheur révèle l'extraordinaire dans l'ordinaire, et le sans forme dans toutes les formes.

Alors que le chercheur cherchait un sens à sa vie et à la vie, l'éveil révèle l'absence de sens autre que celle de la vie se manifestant telle qu'elle est ici et maintenant et d'instant en instant.

1 commentaire: