Feel it !




Paroles et musique de Dan Speerschneider
un album pour célébrer la vie ;-)

lundi 23 avril 2018

Atelier: La Présence qui guérit, jeux de révélation avec Dan Speerschneider et Gwennoline

C’est mercredi 25 Avril, Jeudi 26 Avril et jeudi 3 Avril !
Pour participer à l'atelier, c'est Ici:
Pendant ces trois ateliers je vous propose par le biais de pratiques très concrètes de découvrir la croyance racine qui est à l’origine de toute la souffrance humaine et de la plupart des conflits dans le monde. La croyance racine qui conditionne toutes les autres est celle qui vous donne l’impression d’être une personne, un moi séparé du monde et des autres, une entité autonome qui choisit de façon délibérée les pensées et les actes, une entité au contrôle de sa vie. Cette croyance crée le sentiment de séparation. Ainsi, quoique vous fassiez pour améliorer le bien être et le fonctionnement de la personne, la souffrance se perpétuera sous une forme ou une autre - même très subtile et donc pernicieuse - tant que vous croyez que la personne est réelle.
En m’appuyant sur mon expérience intime et la tradition non duelle, qui est la source de toute spiritualité authentique et, qui a traversé les siècles et la plupart des traditions d’orient et d’occident, je vous invite à découvrir en vous-même une présence silencieuse, sans forme et sans âge qui est la source même de toute la manifestation. Comment ? En retournant la flèche de l’attention vers sa propre source. Nous ferons ensemble des pratiques très simples et authentiques pour reconnaitre notre vraie nature infinie.
Je vais également vous proposer des pratiques simples pour vous ramener au senti. C’est très rare de ressentir une émotion pure. La plupart des gens disent ressentir des émotions mais en réalité ils ne ressentent que la résistance aux émotions (le pathos). Ils pensent l’émotion plutôt que de la sentir, ils s’en séparent plutôt que de faire l’expérience de l’unité avec. Sentir vous ramène directement à votre vraie nature silencieuse, sans forme et sans âge. Penser l’émotion, penser la vie, c’est résister à l’émotion et à la vie et cela génère de la souffrance. Dés que vous sentez vous redevenez intensément vivant, vous vous sentez vécu, traversé, inspiré. Dés que vous pensez, jugez, condamnez, justifiez, comparez, vous ne sentez plus et la vie devient lourde, compliquée, stressante et source de conflits incessants.
Pour sentir, il faut être libre de tout savoir, tout vouloir, toute idée de vous même et des autres. Je vous invite également à un jeu de révélation qui vous permet de passer d’un sentiment de manque à la complétude du non savoir que vous êtes déjà, qui est votre vraie nature, pour que vous expérimentiez cet état de non savoir et d’ouverture à tout ce qui est. La révélation de cette humilité profonde en nous permet de tout accueillir. Même ce qui nous semblait du point de vue mental et personnel insupportable. Nous réalisons alors que quelque soit notre sentiment d’incomplétude, notre situation ou expérience actuelle, cela peut être notre porte directe vers notre plénitude omniprésente.
Après 20 ans d’expérience en tant qu’accompagnateur et guérisseur, je puis affirmer que, toutes choses étant égales par ailleurs, c’est l’attention impersonnelle qui guérit nos maux psychologiques et physiques, et qui permet de réaccorder au mieux le corps et le mental. Je définis l’attention impersonnelle, comme la conscience inconditionnée déjà présente en nous mais voilée par l’ego, qui ne dépend d’aucune circonstance. L’attention impersonnelle contrairement à l’intention est sans préférences. Je vais donc partager avec vous des pratiques visant à révéler en vous cette conscience inconditionnée, source de bien être et de guérison profonde.
Vous avez compris : je vous invite à redevenir d’authentiques joueurs, jusqu’à vous remettre totalement en jeu vous-même. Un joueur authentique est quelqu’un qui joue sans enjeu, sans peur de perdre parce qu’il pressent qu’il n’est rien, sans désir de gagner, car il sait qu’il est déjà tout. Le jeu en vaut vraiment la chandelle. Car on ne fait ici que mimer le Jeu de la Vie elle-même. Et quand la chandelle est consumée, vous découvrez -ô merveille - que vous êtes la Vie.
Tout ce qui m'a transformée ici :
http://bit.ly/2mWWWc6
PLEIN D'AMOUR ❤️
Gwennoline
https://www.instagram.com/bienetre_gwennoline_tv/
Commentez  | Partagez  | Invitez  | | Aimez 
Gwennoline TV
Atelier: La Présence qui guérit, révélation avec Dan Speerschneider et Gwennoline
Pour participer à l'atelier, c'est Ici:
http://bit.ly/2naj299
Pendant ces trois ateliers je vous propose par le biais de pratiques très concrètes de découvrir la croyance racine qui est à l’origine de toute la souffrance humaine et de la plupart des conflits dans le monde. La croyance racine qui conditionne toutes les autres est celle qui vous donne l’impression d’être une personne, un moi séparé du monde et des autres, une entité autonome qui choisit de façon délibérée les pensées et les actes, une entité au contrôle de sa vie. Cette croyance crée le sentiment de séparation. Ainsi, quoique vous fassiez pour améliorer le bien être et le fonctionnement de la personne, la souffrance se perpétuera sous une forme ou une autre - même très subtile et donc pernicieuse - tant que vous croyez que la personne est réelle.
En m’appuyant sur mon expérience intime et la tradition non duelle, qui est la source de toute spiritualité authentique et, qui a traversé les siècles et la plupart des traditions d’orient et d’occident, je vous invite à découvrir en vous-même une présence silencieuse, sans forme et sans âge qui est la source même de toute la manifestation. Comment ? En retournant la flèche de l’attention vers sa propre source. Nous ferons ensemble des pratiques très simples et authentiques pour reconnaitre notre vraie nature infinie.
Je vais également vous proposer des pratiques simples pour vous ramener au senti. C’est très rare de ressentir une émotion pure. La plupart des gens disent ressentir des émotions mais en réalité ils ne ressentent que la résistance aux émotions (le pathos). Ils pensent l’émotion plutôt que de la sentir, ils s’en séparent plutôt que de faire l’expérience de l’unité avec. Sentir vous ramène directement à votre vraie nature silencieuse, sans forme et sans âge. Penser l’émotion, penser la vie, c’est résister à l’émotion et à la vie et cela génère de la souffrance. Dés que vous sentez vous redevenez intensément vivant, vous vous sentez vécu, traversé, inspiré. Dés que vous pensez, jugez, condamnez, justifiez, comparez, vous ne sentez plus et la vie devient lourde, compliquée, stressante et source de conflits incessants.
Pour sentir, il faut être libre de tout savoir, tout vouloir, toute idée de vous même et des autres. Je vous invite également à un jeu de révélation qui vous permet de passer d’un sentiment de manque à la complétude du non savoir que vous êtes déjà, qui est votre vraie nature, pour que vous expérimentiez cet état de non savoir et d’ouverture à tout ce qui est. La révélation de cette humilité profonde en nous permet de tout accueillir. Même ce qui nous semblait du point de vue mental et personnel insupportable. Nous réalisons alors que quelque soit notre sentiment d’incomplétude, notre situation ou expérience actuelle, cela peut être notre porte directe vers notre plénitude omniprésente.
Après 20 ans d’expérience en tant qu’accompagnateur et guérisseur, je puis affirmer que, toutes choses étant égales par ailleurs, c’est l’attention impersonnelle qui guérit nos maux psychologiques et physiques, et qui permet de réaccorder au mieux le corps et le mental. Je définis l’attention impersonnelle, comme la conscience inconditionnée déjà présente en nous mais voilée par l’ego, qui ne dépend d’aucune circonstance. L’attention impersonnelle contrairement à l’intention est sans préférences. Je vais donc partager avec vous des pratiques visant à révéler en vous cette conscience inconditionnée, source de bien être et de guérison profonde.
Vous avez compris : je vous invite à redevenir d’authentiques joueurs, jusqu’à vous remettre totalement en jeu vous-même. Un joueur authentique est quelqu’un qui joue sans enjeu, sans peur de perdre parce qu’il pressent qu’il n’est rien, sans désir de gagner, car il sait qu’il est déjà tout. Le jeu en vaut vraiment la chandelle. Car on ne fait ici que mimer le Jeu de la Vie elle-même. Et quand la chandelle est consumée, vous découvrez -ô merveille - que vous êtes la Vie.
Tout ce qui m'a transformée ici :
http://bit.ly/2mWWWc6
PLEIN D'AMOUR ❤️
Gwennoline
https://www.instagram.com/bienetre_gwennoline_tv/
Commentez  | Partagez  | Invitez  | | Aimez 

dimanche 1 avril 2018

Le grand prestidigitateur


D’où vient le grand prestidigitateur ?
Cela, Celui ou Celle qui se cherche
Au travers de ce corps et de ce cœur
N’a ni forme, ni bornes, mais son arche
Invisible est la porte du bonheur.

Le chemin le plus court est maintenant.
Évidence, c’est ici Ta demeure.
Je n’ai besoin de rien, ni d’aucun temps,
Pour voir qu’en dedans, il n’y a pas d’auteur.
Cela me rêve et me vit, et pourtant…

Je rêve d’une clé ou d’un sésame
Qui me rapprocherait du sanctuaire.
Est-ce Lui, est-ce moi, est-ce mon âme
Qui fait ce rêve ? Qu’importe, pour faire
Le voyage, il me suffit d’une flamme

Qui brûle comme une question intime
Et consume mes images : Qui suis-je ?
C’est le koan qui entrouvre l’abîme
D’un plus vaste, qui donne le vertige,
Et qui me libère au seuil de l’Ultime.

Quand la question naît au cœur de nos vies,
Le plus souvent nous la laissons s’éteindre.
Mais si l’on désire être à sa merci,
Sa vérité ne peut que nous atteindre.
Elle embrase tout : le corps et l’esprit.

Quand la question se pose avec amour,
L’univers entier s’effondre en un point,
Que je contiens et sais que j’ai toujours
Été. Je vois : je suis le seul Témoin,
Car tout comme Lui, Je suis sans contours.

Je suis et tout se cuivre de lumière
Car Je surgis de la nuit la plus noire.
L’absence est bien la présence première.
Je est sans attributs et sans histoire.
Son jeu est un éternel éphémère.

Je suis, dans sa splendeur originelle
Est plus qu’une parole. C’est un cri
De joie, qui baptise les aquarelles

De nos vies, puis les dilue dans le Oui
De la grande matrice impersonnelle.

mercredi 28 mars 2018

Extraits vidéo du satsang de Nantes du 17 et 18 

Janvier 2018 

Partie 11 



- La métaphore de l'Espace 

- Je ne suis ni ceci ni cela (le neti neti)

- Le détachement e(s)t l'amour


NB : Pour ceux qui sont intéressés par un accompagnement individuel non-duel à Paris ou par Skype ou une séance d'accompagnement psycho-corporelle pour laisser éclore les émotions bloquées, ou une séance de réharmonisation énergétique, veuillez me contacter au 06 63 76 90 81 ou sur mon mail : adnnn1967@gmail.com


Si vous voulez vous inscrire pour les rencontres non duelles (sur la base d'une participation en conscience) qui ont lieu de façon bi-mensuelledans le 19e à Paris, écrivez-moi un sms sur le numéro ci-dessus.
Extraits vidéo du satsang de Nantes du 17 et 18 

Janvier 2018 

Partie 


"Pour déconditionner le sentiment de séparation 
qui se niche plutôt dans le corps, la voie du senti est 
sans doute plus appropriée.

Mais le conditionnement et le déconditionnement
apparaissant tous deux en tant que 
la Conscience Inconditionnée."


NB : Pour ceux qui sont intéressés par un accompagnement individuel non-duel à Paris ou par Skype ou une séance d'accompagnement psycho-corporelle pour laisser éclore les émotions bloquées, ou une séance de réharmonisation énergétique, veuillez me contacter au 06 63 76 90 81 ou sur mon mail : adnnn1967@gmail.com


Si vous voulez vous inscrire pour les rencontres non duelles (sur la base d'une participation en conscience) qui ont lieu de façon bi-mensuelledans le 19e à Paris, écrivez-moi un sms sur le numéro ci-dessus.
Extraits vidéo du satsang de Nantes du 17 et 18 

Janvier 2018 

Partie 9 : 



"Il est plus facile de voir le Soi

qu'une groseille dans sa propre main"

Ramana Maharshi"

----------
Fraterniser avec la chair
  
Fraterniser avec la chair
D’une pomme et laisser le fruit
Mûr s’effriter telle une terre
Meuble sous nos dents    tendre pluie

De salive enchantée    la langue
Troublée par ces saveurs nouvelles
S’arc-boute d’allégresse et tangue
Contre un palais tout en dentelles

La morsure est plus franche encore
Quand la chair se savoure    offrande
Sublime    sa peau se déflore
Avec une attention gourmande

Qu’est-ce qui rend cette pomme exquise
Sinon la fin de la pensée
Métamorphose qui aiguise
Notre appétit de vérité

Dan Speerschneider (poème du recueil Éclosions 2007)


NB : Pour ceux qui sont intéressés par un accompagnement individuel non-duel à Paris ou par Skype ou une séance d'accompagnement psycho-corporelle pour laisser éclore les émotions bloquées, ou une séance de réharmonisation énergétique, veuillez me contacter au 06 63 76 90 81 ou sur mon mail : adnnn1967@gmail.com



Si vous voulez vous inscrire pour les rencontres non duelles (sur la base d'une participation en conscience) qui ont lieu de façon bi-mensuelledans le 19e à Paris, écrivez-moi un sms sur le numéro ci-dessus.
Extraits vidéo du satsang de Nantes du 17 et 18 Janvier 2018

Partie 6



Partage autour de l'expérience de face à non face.

La volonté de séduire apparaît et disparaît 

au sein de l'Espace Impersonnel.



NB : Pour ceux qui sont intéressés par un accompagnement individuel non-duel à Paris ou par Skype ou une séance d'accompagnement psycho-corporelle pour laisser éclore les émotions bloquées, ou une séance de réharmonisation énergétique, veuillez me contacter au 06 63 76 90 81 ou sur mon mail : adnnn1967@gmail.com
Si vous voulez vous inscrire pour les rencontres non duelles (sur la base d'une participation en conscience) qui ont lieu de façon bi-mensuelledans le 19e à Paris, écrivez-moi un sms sur le numéro ci-dessus.
Extraits vidéo du satsang de Nantes du 17 et 18 

Janvier 2018

Partie 8



Dans tout l'univers il n'y a qu'une seule substance

et  

Vous êtes Cela


NB : Pour ceux qui sont intéressés par un accompagnement individuel non-duel à Paris ou par Skype ou une séance d'accompagnement psycho-corporelle pour laisser éclore les émotions bloquées, ou une séance de réharmonisation énergétique, veuillez me contacter au 06 63 76 90 81 ou sur mon mail : adnnn1967@gmail.com

Si vous voulez vous inscrire pour les rencontres non duelles (sur la base d'une participation en conscience) qui ont lieu de façon bi-mensuelledans le 19e à Paris, écrivez-moi un sms sur le numéro ci-dessus.
Extraits vidéo du satsang de Nantes du 17 et 18 Janvier 2018

Partie 7



- La différence entre "être conscient de" et La Conscience

- La Conscience n'évolue pas

- La Présence impersonnelle se révèle 
dans l'absence de la personne 



NB : Pour ceux qui sont intéressés par un accompagnement individuel non-duel à Paris ou par Skype ou une séance d'accompagnement psycho-corporelle pour laisser éclore les émotions bloquées, ou une séance de réharmonisation énergétique, veuillez me contacter au 06 63 76 90 81 ou sur mon mail : adnnn1967@gmail.com


Si vous voulez vous inscrire pour les rencontres non duelles (sur la base d'une participation en conscience) qui ont lieu de façon bi-mensuelledans le 19e à Paris, écrivez-moi un sms sur le numéro ci-dessus.
Extraits vidéo du satsang de Nantes du 17 et 18 Janvier 2018

Partie 5 : Face à non face de Douglas Harding



De la relation duelle à l'unité

De la fin de l'illusion du face à face 

au face à non face (VST de Douglas Harding)


NB : Pour ceux qui sont intéressés par un accompagnement individuel non-duel à Paris ou par Skype ou une séance d'accompagnement psycho-corporelle pour laisser éclore les émotions bloquées, ou une séance de réharmonisation énergétique, veuillez me contacter au 06 63 76 90 81 ou sur mon mail : adnnn1967@gmail.com

Si vous voulez vous inscrire pour les rencontres non duelles (sur la base d'une participation en conscience) qui ont lieu de façon bi-mensuelledans le 19e à Paris, écrivez-moi un sms sur le numéro ci-dessus.
Extraits vidéo du satsang de Nantes du 17 et 18 Janvier 2018

Partie 4


De la découverte de je ne suis rien à je suis tout
avec la Vision Sans Tête.

Comment vivre l'intimité avec le monde et moi-même
 au quotidien ?


NB : Pour ceux qui sont intéressés par un accompagnement individuel non-duel à Paris ou par Skype ou une séance d'accompagnement psycho-corporelle pour laisser éclore les émotions bloquées, ou une séance de réharmonisation énergétique, veuillez me contacter au 06 63 76 90 81 ou sur mon mail : adnnn1967@gmail.com

Si vous voulez vous inscrire pour les rencontres non duelles (sur la base d'une participation en conscience) qui ont lieu de façon bi-mensuelledans le 19e à Paris, écrivez-moi un sms sur le numéro ci-dessus.

lundi 26 mars 2018

Extraits vidéo du satsang de Nantes du 17 et 18 Janvier 2018

Partie 3 :

- Une NDE révèle le même espace que la Vision Sans Tête

- Accompagnement d'une émotion 
à partir de l'espace de la VST

- La distance est une construction mentale



NB : Pour ceux qui sont intéressés par un accompagnement individuel non-duel à Paris ou par Skype ou une séance d'accompagnement psycho-corporelle pour laisser éclore les émotions bloquées, ou une séance de réharmonisation énergétique, veuillez me contacter au 06 63 76 90 81 ou sur mon mail : adnnn1967@gmail.com

Si vous voulez vous inscrire pour les rencontres non duelles (sur la base d'une participation en conscience) qui ont lieu de façon bi-mensuelledans le 19e à Paris, écrivez-moi un sms sur le numéro ci-dessus.
Extraits vidéo du satsang de Nantes du 17 et 18 Janvier 2018

Partie 2 :

Voir sa vraie nature est d'une simplicité incroyable

avec la Vision Sans Tête de Douglas Harding

qui résume 6000 ans de spiritualité non duelle !



NB : Pour ceux qui sont intéressés par un accompagnement individuel non-duel à Paris ou par Skype ou une séance d'accompagnement psycho-corporelle pour laisser éclore les émotions bloquées, ou une séance de réharmonisation énergétique, veuillez me contacter au 06 63 76 90 81 ou sur mon mail : adnnn1967@gmail.com

Si vous voulez vous inscrire pour les rencontres non duelles (sur la base d'une participation en conscience) qui ont lieu de façon bi-mensuelledans le 19e à Paris, écrivez-moi un sms sur le numéro ci-dessus.
Extraits du satsang de Nantes du 17 et 18 Janvier 2018

Partie 1 : Qui suis-je pour moi-même ?



NB : Pour ceux qui sont intéressés par un accompagnement individuel non-duel à Paris ou par Skype ou une séance d'accompagnement psycho-corporelle pour laisser éclore les émotions bloquées, ou une séance de réharmonisation énergétique, veuillez me contacter au 06 63 76 90 81 ou sur mon mail : adnnn1967@gmail.com

Si vous voulez vous inscrire pour les rencontres non duelles (sur la base d'une participation en conscience) qui ont lieu de façon bi-mensuelledans le 19e à Paris, écrivez-moi un sms sur le numéro ci-dessus.

jeudi 22 mars 2018

Reconnaître l’Espace

Reconnaître l’Espace


Je vous invite à prendre conscience de l’espace qui se trouve entre deux objets. Déplacez votre regard rapidement d’un objet à un autre objet et devenez conscient de l’espace qui semble les séparer. Faites cela avec plusieurs objets pendant quelques instants.

Faites la même chose avec diverses sensations corporelles. Déplacez votre attention d’une sensation à une autre sensation et devenez conscient de l’espace qui se trouve entre elles. Faites-le avec plusieurs sensations.

Faites-le maintenant avec les pensées. Fermez vos yeux, observez la pensée qui apparaît et soyez conscient de l’espace qui existe entre cette pensée et la prochaine pensée qui apparaît. Faites cela successivement avec plusieurs pensées en remarquant à chaque fois l'esapec entre deux pensées.

Maintenant, passez rapidement d’une perception à une autre (pensée, sensation, bruit, odeur, goût, couleur, forme, objet) en remarquant l’espace entre chaque objet de perception. Faites cela pendant quelques minutes en continu.

Nous mettons toujours l’accent sur cela qui est perçu et presque jamais sur l’espace dans lequel les perceptions vont et viennent, presque jamais sur l’arrière plan qui permet aux perceptions d’apparaître. En ce moment votre attention est porté sur les lettres noires, les mots et les phrases et pas sur l'arrière-plan blanc ou l'écran sur lequel ces mots apparaissent.

Nous sommes presque toujours absorbés par le jeu des pensées et des perceptions, l’attention collée sur les apparences, alors que la paix véritable que nous cherchons se trouve dans l’arrière plan immuable, dans l’espace à partir duquel tout ceci est perçu.


Je vous propose un petit voyage. Fermez maintenant vos yeux et remarquez la Présence, cet espace vide de contenu. Permettez à une image d’un paysage qui vous est cher de prendre forme. Les couleurs, les formes, les senteurs, les sons, la température, les sensations et émotions qui l’accompagnent, tout semble très réel. Savourez vraiemnt chaque perception et l'ambiance générale comme si vous y étiez réellement. Faites vraiment l’expérience de l’unité avec ce paysage.

Réalisez maintenant que pour faire l’expérience de l’unité avec le paysage et le sentir pleinement, vous avez momentanément cessé d’être attentif à l’espace dans lequel se déployait l’expérience. Étendez maintenant votre attention jusqu’aux limites ultimes de cette expérience, jusqu’à devenir à nouveau conscient de l’espace qui entoure l’expérience et qui la contient. Remarquez à quel point l’expérience perd aussitôt de son pouvoir de fascination dés que vous êtes à nouveau conscient de l’espace de l’arrière plan est réalisé. 

Elle n’est plus qu’une simple perception transitoire apparaissant disparaissant en Vous qui Vous révélez en tant que cet espace de conscience sans forme et sans âge.

Vous pouvez reconnecter avec votre vraie nature omniprésente simplement en changeant l’attention de place, en faisant refluer la flèche de l’attention depuis les perceptions vers l’espace vide qui les contient.

Toute perception est une invitation à refluer vers l’espace vide et silencieux qui en constitue l’arrière plan. C’est donc une invitation permanente de la vie que de renouer avec ce qui n’a jamais cessé d’être et d’y demeurer.


Vous devenez conscient de l’espace plutôt que de la forme, du rien plutôt que du plein, du silence plutôt que du son, de la transparence de cela qui perçoit plutôt que de l’opacité de cela qui est perçu. Dés qu’une pensée se termine prenez conscience de l’espace de vacuité dans lequel elle s’effondre. Au cours d’une conversation permettez-vous de vous fondre dans la vacuité qui succède au mot, au son, à la vibration. Utilisez chaque son du monde extérieur ou de votre monde intérieur pour trouver l’espace dans lequel le son se dissout. Et demeurez dans cet espace. Plus vous ferez cela, plus vous redeviendrez intime avec la réalité de ce qui est toujours là, plus vous vous familiariserez avec votre vraie nature de vacuité.

N’est-ce pas au fond cet indicible Présence au cœur de toute perception que le poète Baudelaire pointait lorsqu’il écrivit dans son poème « Invitation au Voyage » :

« Là n’est qu’ordre et beauté
Luxe calme et volupté »

C'est une interprétation très audacieuse peut-être. Mais à un moment tout semble pointer vers ce que vous êtes et vous ne voyez que midi à votre porte.

Toujours est-il que, ce vers quoi pointe ultimement tout art et notamment la poésie, est ce silence  dans lequel les mots et les sensations se résorbent à la fin de la lecture du poème et qui bien sûr est le Silence même dont le poème est fait.


Je vous invite également à faire la pratique suivante au cours de la journée avec les gens que vous rencontrerez. Cela peut être votre conjoint, votre enfant, le voisin que vous croisez dans l’ascenseur, un passant lambda, l’employé de la poste ou la boulangère, un collègue de travail, votre patron, ou une simple figure bidimensionnelle apparaissant sur le poste de télévision.

En voyant une personne, tout en continuant à la regarder, tournez votre attention vers l’espace qui est antérieur à tout savoir, information, imaginaire, impression ou simple pensée que vous avez à propos de cette personne.

Laissez votre attention refluer vers la source de l’attention, vers l’arrière de la tête (de quelle tête parle-t-il ?...). Constatez que cet espace était là avant toute impression ou pensée à propos de la personne en face de vous.

En faisant cela, vous commencez à voir l’autre personne depuis l’espace qui précède tout savoir ou imaginaire. Depuis cet espace de non savoir tout est accueilli naturellement, sans efforts.

Si vous faites cela au moment même où vous avez un conflit avec une autre personne, l’apparent problème se dissout immédiatement. Parce que vous vous détendez dans l’espace même depuis lequel le problème est apparu, dans l’espace qui est sans problèmes.

Voir depuis et se reposer dans l’espace qui précède tout problème nous permet de réaliser que nous partageons le même espace.

Reconnaître en Vous cet espace qui précède toute pensée et toute perception n’est pas une façon de se dissocier de l’expérience, de se couper de l’autre, de se détacher fallacieusement des émotions, ni de fuir la situation.

Dans cette invitation, vous vous connectez au contraire à l’espace que nous avons tous en commun, la seule chose, ou « non chose » que nous pouvons réellement partager, parce que c’est Cela que nous sommes vraiment. Cela ouvre la possibilité d’une relation totalement nouvelle, fondée sur une interconnexion globale, plutôt qu’une relation duelle de face à face, où l’interaction est fondé sur les images et les conditionnements du passé.

Vous n'avez jamais été face à face comme le disait Dougla Harding (La Vision Sans Tête) mais toujours face là-bas à non face (espace vide) ici.

Vivre à partir d’un authentique « je ne sais pas » détend immédiatement tout le corps et reconfigure le système nerveux et le cerveau à partir de cette plénitude de ne rien vouloir, rien posséder, rien savoir et ne ne rien être.

Sentez la plénitude sans nom lorsque vous réalisez dans l’instant que vous n’avez jamais rien su, et que tout ceci est un impénétrable et incomparable mystère devant lequel vous ne pouvez que vous incliner, vous émerveiller et dire : Merci.



NB : Pour ceux qui sont intéressés par un accompagnement individuel non-duel à Paris ou par Skype ou une séance d'accompagnement psycho-corporelle pour laisser éclore les émotions bloquées, ou une séance de réharmonisation énergétique, veuillez me contacter au 06 63 76 90 81 ou sur mon mail : adnnn1967@gmail.com

Si vous voulez vous inscrire pour les rencontres non duelles (sur la base d'une participation en conscience) qui ont lieu de façon bi-mensuelledans le 19e à Paris, écrivez-moi un sms sur le numéro ci-dessus.